<


Toutes nos confessions:

Bennett dans la douche
Le cadeau d'Isabelle
La leçon d'equitation
L'héritage de mon cousin
A 32 ans
Jenny Latina
Enfin les vacances
Invitee a boire un verre
Societe de publicite
Experience lesbienne
Nuit spéciale
Les livres erotiques
Les obeses
Olivia la diablesse
Les vacances de Pamela
La cabine d'essayage
Le concert de hard
Le coup de la panne
Je suis gay et j'en suis fier
Secretaire perverse
La nuit de noce
L'escalier en queuelimasson
Couple ch H seul, le casting
La nympho des temps modernes
Un vol plutôt inattendu
Une partie de flipper
Ma femme et moi
Ma plus grande passion
Bouffe et sexe, quel melange
Pietinage par talons aiguilles
Plus loin, plus fort
Mon sejour en Floride

Confession intime - Invitée à boire un verre...




Excitante rencontre...

Invitée à boire un verre, je me dépêchais de me préparer. Après une douche parfumée à la vanille, j'enfilai une petite robe noire sur un ensemble en dentelle blanc. Juste un trait de crayon noir et du rouge à lèvres.
Dès mon arrivée, je lui téléphonai pour ne pas avoir à descendre de la voiture. Après 5 minutes d'attente, il monta directement. Il me dévisageait, ses yeux montant et descendant tout le long de mon corps. Un sourire se dessinait petit à petit sur son visage. " Tu vas bien, lança-t-il en m'embrassant à la commissure de la bouche. - Assez bien… "
En quelques minutes, nous sommes arrivés sur Paris, dans le XIXème, dans un quartier assez sympa. Installés à une terrasse de café, il commanda une bière et un martini. " C'est bien ce que tu bois, me dit-il en se moquant…Nous avons discuté de les banalités quotidiennes : le boulot, les sorties, nos goûts musicaux…etc. Il ne cessait de guetter les mouvements de mes jambes qui se croisaient et se décroisaient…Nos nous échangions des regards, des sourires alors que notre conversation presque futile s'essoufflait. Nos verres finis, il m'invita à boire un café chez lui. J'acceptai.
Il ouvrit la porte et me laissa entrer la première. Comme si je connaissais les lieux, j'allai vers le salon et m'assis sur le canapé d'angle. Il me proposa un café en allant vers la cuisine.



Il s'assit à côté de moi en me tendant une tasse. Sans attendre la deuxième gorgée, il s'approcha et m'embrassa dans le cou, une main glissant le long de mon corps. Il me prit la tasse des mains pour la poser au sol. Puis il se pencha sur moi pour m'embrasser encore, avec fougue. Nos bouches et nos langues se mélangeaient pendant qu'une de ses mains caressait mes seins et l'autre mes cheveux. Je cherchais à ouvrir les boutons de sa chemise mais pas de temps à perdre…Mes doigts descendirent directement vers sa ceinture puis ouvrirent sa braguette.
Ses mains faisaient glisser ma robe le long de mes épaules, puis de mes bras. La robe descendue à la taille, ses lèvres se posèrent sur ma bouche…sur mon cou…jusqu'à ma poitrine. Nos corps se mélangeaient. Il finit par me déshabiller entièrement. De sa main droite, il entreprit des caresses de mon pubis, descendit jusqu'à mes lèvres et les entrouvrit pour jouer avec mon clitoris. Je continuais à l'embrasser, des soupirs de désir et d'excitations s'échappaient de ma gorge. Une chaleur montait en moi grâce aux mouvements circulaires de ses doigts. Déjà une coulée chaude s'échappait de mon être. Je remontai son corps musclé en le tenant sous les épaules. Je finis par descendre son pantalon pour déloger sa verge déjà gonflée, prisonnière d'un boxer.



Je la pris dans la main et avec un geste de va-et-vient, je la collai entre mes seins. Sans hésitation, je l'embrassai puis la mis dans la bouche. Je l'entrai et la sortis plusieurs fois pendant qu'il me caressait la tête et le visage. D'un geste, il me coucha sur le canapé et m'écarta les cuisses. Il me pénétra avec force, les yeux fermés de plaisir. Je me le serrais dans mes bras et l'embrassais, le mordillais. Notre excitation était à son comble, le plaisir nous exaltait. J'atteignis rapidement l'orgasme et il ne tarda pas à m'y rejoindre. Avec un cri de plaisir, je sentis toute sa force en moi, dans son dernier élan. Il me prit dans ses bras, toujours en moi et me serra fort contre son torse quelques minutes. Il m'embrassa sur la bouche avec tendresse. Il me releva.
Ensemble dans la douche, nous n'avons pas échangé une parole, nos regards suffisaient. Nous nous sommes habillés. Puis je lui ai demandé de me ramener jusqu'à ma voiture. Avec un sourire, il accepta. Il me prit par la main et me raccompagna. Il m'embrassa une dernière fois, appuyé à la voiture. Ce fut notre seule et unique rencontre.






confession intime: Invitée à boire un verre