Toutes nos confessions:

Bennett dans la douche
Le cadeau d'Isabelle
La leçon d'equitation
L'héritage de mon cousin
A 32 ans
Jenny Latina
Enfin les vacances
Invitee a boire un verre
Societe de publicite
Experience lesbienne
Nuit spéciale
Les livres erotiques
Les obeses
Olivia la diablesse
Les vacances de Pamela
La cabine d'essayage
Le concert de hard
Le coup de la panne
Je suis gay et j'en suis fier
Secretaire perverse
La nuit de noce
L'escalier en queuelimasson
Couple ch H seul, le casting
La nympho des temps modernes
Un vol plutôt inattendu
Une partie de flipper
Ma femme et moi
Ma plus grande passion
Bouffe et sexe, quel melange
Pietinage par talons aiguilles
Plus loin, plus fort
Mon sejour en Floride

Confession 5 : La cabine d'essayage




Je vais au centre ville pour m'acheter une tenue sexy, même très très sexy pour une soirée très très spéciale ! Mon partenaire m'invite à une soirée costumée (avec comme costume obligatoire : dessous en dentelle et bandeau pour les yeux des femmes et rien d'autre). J'entre donc dans un magasin très chaud de la région parisienne et mon mari m'attend comme prévu. Je vois qu'il traîne déjà avec la vendeuse qui fera, elle aussi, partie de la fête ce soir.


Il m'a préparé avec elle quelques sous-vêtements très coquins en dentelle brodé à la main, avec des paillettes sur le devant, d'un rose très excitant et soyeux. Je me déshabille sereine sans me douter de ce qui se passe dans la boutique. Une fois nue, je prends mon ensemble quand soudain mon mari et cette vendeuse me traîne hors de la cabine et me poste devant tous les clients, hommes et femmes en train de me regarder. La fille ferme la porte de sortie à clé. Elle dit : " allez-y tripotez-là, elle est là pour ça, elle est à vous ". Les gens s'avançent vers moi et commencent à me toucher, me caresser.



Ils avaient des âges différents (de 25 à 75 ans) avec des looks différents. Je me fais lécher de partout, ils sont environ 15 à me caresser, m'enfiler leur gros doigts gonflés dans mon trou. J'avoue que c'est très excitant. Les gens dans la rue me regardent derrière la vitrine et se masturbent discrètement. On me retourne, on me met à quatres pattes, on me défonce le cul, non le vagin, non, les deux. Dans la bouche, partout. La vendeuse lançe des fouets, bandeaux, laisse, menottes. Les gens se les arrachent et l'utilisent sur moi. J'ai les yeux bandés, des queues, des godes ceintures, des doigts, des seins, des langues, du crachat, du pipi même. De tout ! De tout ! Pendant ce temps, mon mari me prévient qu'il va se taper la vendeuse dans la cabine qui ferme à clé.


Je l'entends pousser des cris de plaisir. Je me fais retourner dans tous les sens. Puis les clients décident d'un jeu et se mettent en rang les uns derrière les autres. Un à un, avec leur queue pour les mecs ou leur gode et leur doigts pour les filles, ils me prennent comme un tas de viande gratuit. Mais vous savez quoi je me régale. A plusieurs moments, les gens me demandent si je désire arrêter, chose que je refuse, c'est trop bon... Voilà, pour cette fois. Si jamais ça m'arrive encore je vous recontacte. Bisous à toute l'équipe. PS : En fait je suis marseillaise et j'ai tendance à grossir les choses. Il n'y avait pas 15 personnes mais une seule mon mari. On a fait l'amour dans la cabine d'un sex-shop et les passants nous regardaient, c'est tout. Désolé mais c'est un bon scénario tout de même, non ?




L exhib amat est pour un couple amat exhib qui se prepare a un amat exhib devenant le photo exhib amat dans la confession erotique sexuelle et hard