Toutes nos confessions:

Bennett dans la douche
Le cadeau d'Isabelle
La leçon d'equitation
L'héritage de mon cousin
A 32 ans
Jenny Latina
Enfin les vacances
Invitee a boire un verre
Societe de publicite
Experience lesbienne
Nuit spéciale
Les livres erotiques
Les obeses
Olivia la diablesse
Les vacances de Pamela
La cabine d'essayage
Le concert de hard
Le coup de la panne
Je suis gay et j'en suis fier
Secretaire perverse
La nuit de noce
L'escalier en queuelimasson
Couple ch H seul, le casting
La nympho des temps modernes
Un vol plutôt inattendu
Une partie de flipper
Ma femme et moi
Ma plus grande passion
Bouffe et sexe, quel melange
Pietinage par talons aiguilles
Plus loin, plus fort
Mon sejour en Floride

Confession 17 : Ma plus grande passion




Salut, je m'appelle Laury, je suis #F7E4FA et j'aime les pilotes automobiles autant que leur voitures. Mais je suis accroc depuis 1 an seulement, depuis ce jour... Il faisait très froid dehors et ma voiture venait de tomber en panne sur la route, une route de campagne ou personne ne passe jamais. En attendant que quelqu'un vienne me chercher, j'allume la radio et je tombe sur une émission de cul où les auditeurs parlent de leur sexualité et racontent leurs fantasmes.


Le premier auditeur raconte qu'il y a peu de temps, il avait sauté une fille dans une voiture avec ses 4 autres copains. Le second explique comment il a baisé sa maîtresse devant les yeux de sa femme. Bref, après ces confessions plutôt hard, je n'en pouvais plus. L'envie de me faire prendre était intense. Mais, j'étais seule, il n'y avait que moi et ma voiture. Je la regarde et me demande comment assouvir mon envie. Une idée me vient alors : Je soulève ma jupe et me caresse le sexe avec une main pendant que l'autre caresse le boîtier de vitesse. Je m'approche de lui et je frotte mes lèvres inférieures sur cet objet bien rond et gros.


Je me pénètre bien fort et c'est très excitant, je ne cesse de me regarder dans les rétros pour bien voir à quel point je suis une salope, qui ne peut pas s'empêcher de se faire défoncer même par une voiture. Au bout de 10 minutes, je passe au volant. Je le frotte contre mes seins et contre mon vagin, les bras derrière mon cou accrochés à l'appui-tête. Je me tape ensuite les ceintures qui me bloquent et me font mal. Je m'installe ensuite sur la plage arrière et regarde mon cul et mon dos bien cambré dans le rétroviseur central. J'ouvre alors la fenêtre et baisse puis descend les vitres pour me les rentrer dans le cul.


Je jouis comme une folle, je mouille, la buée a envahie les vitres. Je suis soulagée et prête à sortir pour aller chercher du secours. Soudain, j'aperçois des ombres à travers la buée. Je mets l'anti-buée et je vois apparaître trois mecs très craquants qui se caressent la bite. Je les invite à se réchauffer dans la voiture en vidant leur sperme sur mes seins et dans ma bouche bien large. Une fois l'opération terminée, ils m'aident à pousser ma voiture jusqu'au garage le plus proche et repartent aussitôt. Je ne saurais jamais depuis combien de temps, ils étaient là ni pourquoi ils n'ont pas essayé de rentrer plus tôt dans la caisse mais ce qui est sûr, c'est qu'ils s'en souviendront Jusqu'à la fin de leur vie. Et moi aussi !


suis #F7E4FA et j'aime les pilotes automobiles autant que leur voitures. j'allume la radio et je tombe sur une émission de cul où les auditeurs parlent de leur sexualité ma plus grande passion passion sexuelle passion perverse fantasmes