Toutes nos confessions:

Bennett dans la douche
Le cadeau d'Isabelle
La leçon d'equitation
L'héritage de mon cousin
A 32 ans
Jenny Latina
Enfin les vacances
Invitee a boire un verre
Societe de publicite
Experience lesbienne
Nuit spéciale
Les livres erotiques
Les obeses
Olivia la diablesse
Les vacances de Pamela
La cabine d'essayage
Le concert de hard
Le coup de la panne
Je suis gay et j'en suis fier
Secretaire perverse
La nuit de noce
L'escalier en queuelimasson
Couple ch H seul, le casting
La nympho des temps modernes
Un vol plutôt inattendu
Une partie de flipper
Ma femme et moi
Ma plus grande passion
Bouffe et sexe, quel melange
Pietinage par talons aiguilles
Plus loin, plus fort
Mon sejour en Floride

Confession 1 : Les livres erotiques




J'ai 24 ans, je suis rousse et j'habite dans la région parisienne. Mon pseudo est "sexbook". Je suis amoureuse des livres mais pas n'importe lesquels, j'adore les livres érotiques. Hier soir, je viens d'en terminer un. Je me suis installée dans mon fauteuil, j'ai ouvert mon livre, fumé une cigarette. En pénétrant dans le coeur de l'histoire, je sentais l'envie monter entre mes jambes. La phrase "elle se frotta contre lui" me donna des idées, je m'écarte alors les jambes et je passe mon doigt (que je venais de lécher) sur elles, tout doucement jusqu'à mon entrejambe. Au fil de la lecture et sur la phrase "son sexe était serré contre sa bouche", je rentrais le bout de mes doigts dans mon vagin, puis de plus loin, de plus en plus de doigts.



Dans le livre, la jeune femme se caressait avec un crème. J'ai couru vers le frigidère et j'ai attrapé le beurre. Je m'enduis la main de beurre (en gardant la boite à côté) et je suis retournée sur le fauteuil. A la fin de l'histoire, j'étais vraiment excitée et j'avais très envie de me branler un peu. Le beurre est gras, sensuel et aide à enfoncer les doigts un peu plus loin à chaque fois. J'ai donc introduit un doigt, puis un autre, jusqu'aux phallanges, ils rentraient puis sortaient. La main pénétrait dans mon trou encore plus ouvert. La moitié de la main était déjà à l'intérieur que je criais de plaisir. J'enfoncais donc la main tout doucement en écartant bien les doigts pour que tout mon corps les sentent.



Et ainsi de suite, jusqu'au stade final : le coude. Le beurre coulait le long de mes cuisses, mélangé à ma mouille. Je me regardais écarter et me doigter les fesses et le cul avec une main et l'autre pratiquement entièrement dans mon corps. J'ai ensuite sorti mon bras et j'ai léché tout ce qui était collé dessus pour l'avaler jusque dans mes entrailles. Hmm ! Un plaisir extrême venait de me parcourir. Chacun peut s'éclater avec ce qui veut (gode, plusieurs mecs, experience bi, ...), moi c'est les récits érotiques. Pour ce qui n'ont jamais essayé, tentez l'experience, vous dormirez moins....moins....heu.... moins "innocent" !




notre confession erotique gratuite est une histoire sur les livres erotiques, les phantasmes qu'ils procurent et ses effets sexuels Photos amateurs